Retrouvez Holi Charlie sur Resalib : annuaire, référencement et prise de rendez-vous pour les Praticiens en Massage Bien-être

Découvres si tu es de constitution Kapha-Vata

Nous avons abordé le mois dernier les caractéristiques physiques et psychologiques de la constitution Kapha-Pitta, ainsi que ses déséquilibres fréquents et les conseils pour y remédier. Aujourd’hui, nous allons examiner en détail la double constitution « Kapha-Vata ».


Caractéristiques générales de la constitution Kapha-Vata

Cette constitution nuancée est composée d’eau, de terre, d’air et d’espace. Ces éléments se marient pour former une alliance harmonieuse. Plongeons entre sensibilité, créativité, enthousiasme, réceptivité émotionnelle, fidélité, calme et maîtrise de soi.

Caractéristiques physiques

Le squelette tend à être robuste (Kapha). La silhouette a tendance à avoir des formes prononcées et à prendre du poids facilement. Les oedèmes et la rétention d’eau sont fréquents, surtout pendant le cycle de la femme avec une poitrine douloureuse.

En ce qui concerne le visage, les yeux, le nez et la bouche sont souvent grands. Les dents sont grandes et blanches (Kapha).

Les cheveux sont forts et poussent facilement. La peau peut présenter des zones grasses et d’autres plus sèches, tout comme les cheveux.

Sa digestion est lente et faible, surtout en période de cycle chez la femme (la constipation est fréquente). Sa faim n’est jamais la même et a tendance à être faible également.

Le Kapha-Vata a une propension à la production de toxines et de mucus et son système immunitaire est plutôt faible.

Pendant les cycles, la femme Kapha-Vata a un flux plutôt faible ou irrégulier. Sa fécondité est plutôt bonne grâce à Kapha.

Caractéristiques psychologiques

La personne Kapha-Vata a une prédisposition à l’anxiété intériorisée, voire même inconsciente, et à retenir les émotions. Cette rétention lui sert à éviter les conflits mais aussi à se protéger, et par timidité, pudeur et méfiance.

Cette une personne plutôt econome et prévoyante, observatrice et lente dans sa prise de décision.

Une fois sécurisée par des personnes fiables et fidèles, cette personne est plutôt bavarde et très sociable.

Elle fait preuve d’une grande créativité et aussi d’une grande stabilité.

Dans le milieu professionnel, l’organisation est un point fort, la personne Kapha-Vata est souvent méticuleuse et respecte la hiérarchie. Dans le perso, elle peut basculer dans un « bordel organisé » à la maison.

Sa capacité à gérer le stress et les situations difficiles est bonne. Elle trouve des solutions rapidement sans perdre son sang froid.

Le Kapha-Vata est souvent têtu.

Son attachement aux autres est profond (Vata a besoin de contact), il a une grande capacité d’écoute et d’amour. Il est également très fidèle (Kapha a besoin de sécurité). La peur de l’abandon (Kapha) et du manque (Vata) peuvent se faire ressentir. De là découle la difficulté à se détacher (mettre fin aux relations, se séparer d’objets, de souvenirs…).

Pendant les cycles, la femme Kapha-Vata peut être triste, déprimée.

Déséquilibres fréquents de la constitution Kapha-Vata

Lorsque la constitution n’est pas équilibrée, certains déséquilibres peuvent survenir :

1. Sommeil agité lorsque Vata est en déséquilibre, ou trop lourd lorsque Kapha est en déséquilibre

2. Affections respiratoires récurrentes : la production de mucus par Kapha est trop importante et la sècheresse de Vata se fait ressentir. Cela bloque le système respiratoire et peut donner de l’asthme.

3. Grande sensibilité à l’humidité, à la sècheresse et au froid

4. Risque accru de diabète, d’obésité et de problèmes hépatiques

5. Douleurs surtout dorsales, articulaires et dans les jambes. Spasmes et mobilité réduite, surtout lorsqu’il fait froid et/ou humide.

Conseils alimentaires pour la constitution Kapha-Vata

La tendance est au grignotage avec une appétence pour le sucre qui crée un réconfort émotionnel.

  1. Stimulez votre digestion en buvant de l’eau chaude
  2. Malgré la tendance à ne pas avoir souvent faim, ne sautez pas de repas et mangez assis dans le calme. Il est aussi important de vous concentrer sur votre nourriture pour apaiser Vata. Après le repas, restez assis quelques minutes. Ces habitudes vous permettront au fur et à mesure d’avoir une bonne digestion plus règulièrement !
  3. Privilégier une alimentation cuite et chaude. Elle doit être légère au printemps et en été, et plus consistante en automne et quand l’hiver est sec.
  4. Privilégier les saveurs acide, salée et piquante. On retrouve l’acide dans le citron, le pamplemousse, l’oseille, les épinards, le kiwi et le brocolis. Le salé dans les algues, le miso, la morue et les anchois. Le piquant dans le poireau, les carottes et le poivron. Mais aussi dans persil, l’oignon, la cannelle, le gingembre, le cumin, le poivre et le piment.
  5. Eviter les saveurs sucrée, amère et astringente qui sont des saveurs beaucoup plus froides
  6. En été et en automne, préferer l’acide au salé à condition d’équilibrer avec le sucré
  7. En hiver et au printemps, mettre en avant le piquant à condition de l’équilibrer avec de l’amer et de l’astringent

Conseils plus généraux

  1. Se réveiller avant le lever du soleil et commencer la journée par du yoga ou de la marche. Tout cela pour contrer la paresse du Kapha, relancer le système lymphatique et alléger l’esprit.

2. Nettoyer son visage, sa bouche et ses voies nasales avec de l’eau salée pour éviter d’accumuler du mucus. Surtout au printemps avec l’augmentation de Kapha !

3. Masser son corps chaque matin avant la douche avec de l’huile de moutarde. Celle-ci est réputée pour la santé cardiaque, la circulation sanguine et lymphatique, la réduction des toxines et la perte de poids.

4. Se protéger du froid et du vent : rester au chaud et porter des couleurs chaudes ! Mais aussi s’exposer au soleil un maximum (et faire des séances de sauna au printemps et en hiver) pour se thermoréguler. Cela permet aussi d’éliminer les déchets du corps en transpirant (excellent pour Kapha).

5. Se coucher tôt pour recharger ses batteries. Ne pas se réveiller trop tard pour éviter d’alourdir le corps et le mental.

6. Réciter des mantras, méditer, faire du sport, équilibrer les chakras racine, sacré, et du plexus solaire. Tout cela pour apaiser la peur du manque et de l’abandon.

7. Sortir de sa zone de confort en changeant de sport, allant rencontrer de nouvelles personnes, s’inscrivant dans des associations. Cela peut être aussi en allant découvrir de nouveaux lieux, en changeant ses repas…

N’hésites pas à partager tes expériences et ressentis si tu te reconnais dans la constitution Kapha-Vata ! Tes partages enrichissent la discussion et permettent à d’autres de mieux se comprendre et d’intégrer les conseils pour maintenir l’équilibre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *